Home » Nouvelles » Habitants des Amériques

Mostra/Nascondi il menu

Habitants des Amériques

RSS

Respectez les droits de l'homme : Mettez fin aux démolitions !

Communiqué de Presse Les défenseurs des logement sociaux et les défenseurs des droits de l’homme dans le Minnesota se sont réunis aujourd’hui pour un Rassemblement de solidarité en faveur des locataires de la Nouvelle Orléans qui doivent faire face à la perte de leurs habitations si les projets de démolition et d'embourgeoisement élaborés par l'HUD étaient exécutés. La Réunion de Solidarité eut lieu sur un pont enjambant le Mississippi, le Fleuve des Etats-Unis, qui uni symboliquement les propriétaires en difficulté à leurs logements menacés d’un bout à l’autre du pays, du Minnesota à la Louisiane et à tous les points qui les séparent.

México está violando la legalidad internacional

Duro pronunciamiento AIH que llevara el caso México al Comité sobre desalojos de las Naciones Unidas

Solidaridad con el pueblo de Republica Dominicana

El paso de la tormenta Noel afecta al pueblo. Les informamos que, aun a sabiendas del uso político que suelen hacer las fuerzas dominantes de tragedias como estas, organizaciones del movimiento social, Foro Social Alternativo, Red Urbano Popular, Campaña Cero Desalojos, entre otras, estamos inmersos en las labores humanistas de socorro a los sectores afectados, muchos de los cuales son nuestra propia gente.

La Journée de luttes de la CONAM, couronnée de succès, se termine avec une marche et des audiences à Brasília

Des caravanes venues de tout le pays ont mobilisé près de mille cinq cents responsables communautaires ; une manifestation sur l’Esplanade des Ministères, des réunions dans les ministères, et une action éclair au Congrès ont marqué la journée de la CONAM à Brasília.

Mexique: la mobilisation nationale contre l’INFONAVIT, le Gouvernement Fédéral et le CAPMARK

De gouvernements complaisants ont réduit à néant le droit constitutionnel au logement La Constitution politique des États-Unis Mexicains, produit de la révolution de 1910, et plus précisément son article 123, oblige les patrons à fournir des logements à leurs employés. Le grand capital mexicain et son allié le gouvernement fédéral ont cependant refusé d’accorder ce droit durant des décennies, et ce ne fut qu’en 1970 que les pressions et mobilisations ouvrières les contraignirent à l’appliquer. Habilement, les patrons et le gouvernement fédéral créèrent les instituts du logement, financés par l’apport de 5% du salaire des travailleurs, 5% de celui des patrons et 5% du budget de l’État.

Solidarite avec le peuple peruvien

Abolir la dette pour une reconstruction participative L’ Alliance Internationale des Habitants, réseau qui rassemble les organisations d’habitants de différentes parties du monde, solidarise avec le peuple péruvien tragiquement touché par le tremblement de terre dévastateur du 15 aout dernier qui a causé des centaines de morts et de disparus, des milliers de dégâts. Une grande entreprise est à commencer : la reconstruction des villages disparus et des habitations endommagées.

Mexique : le Conseil de Défense du Logement du Gouvernement Légitime a réalisé un forum

Le Conseil de Défense du Logement (Consejo de Defensa de la Vivienda, CDV), a réalisé le 7 août 2007 le Forum de la région sud, dont le sujet était l’ “analyse des propositions législatives” en matière de logement. Il s’est tenu dans la ville de Coatepec dans l’état de Veracruz, dans le site historique de l’ancienne Hacienda de Zimpizahua, lieu d’une extraordinaire beauté, construit au XVIIIème siècle au milieu de la forêt mésophile et des plantations de café qui produisent un climat tempéré humide avec un brouillard impressionant. Il faut souligner que le Forum a compté avec la présence et la participation enthousiaste de 157 citoyen(ne)s.

Marche à Caracas contre les magnats de l’immobilier

18 septembre à 10 heures, place Bolívar à Caracas, les comités de Tierra Urbana ( « Terre Urbaine »), la Red de Inquilinos (« Réseau des Locataires »), la Red Metropolitan de Inquilinos (« Réseau Métropolitain de Locataires »), Campamentos de Pioneros (« Campements de Colons ») et les Conserjes Unidos por Venezuela (groupement de gardiens d’immeubles) se sont rassemblés à l’occasion d’une marche à destination du Tribunal Suprême de Justice, dans le but d’exiger des magistrats qu’ils mettent un frein aux expulsions dont sont victimes les locataires. Les participants, plus de mille citoyens vêtus de sandales et de t-shirts portant le logo de l’Alliance Internationale des Habitants et de sa campagne internationale « Expulsions Zéro », se mirent en marche à 11 heures.

Le drame des loyers résidentiels à Caracas

Le droit au logement et à la ville. La Red Metropolitana de Inquilinos (Réseau Métropolitain de Locataires), la Red de Inquilinos (Réseau de Locataires), los Comités de Tierra Urbana (Comités Terre Urbaine), Conserjes Unidos por Venezuela (Gardiens d’immeubles Unis pour le Venezuela y los Campamentos de Pioneros (Campements de Colons), organisations qui luttent pour le droit au logement et contre les expulsions, ont créé une plate-forme unitaire et ont décidé de lutter pour la fin de la spéculation menée par les entreprises immobilières, principalement à Caracas, où le manque de logements affecte près d’un million de familles.