Home » Nouvelles » Habitants des Afriques

Mostra/Nascondi il menu

Habitants des Afriques

RSS

Appel à Solidarité Internationale ARRETEZ L'INDUSTRIE DE MORT A GABES!

L’Association Tunisienne des Habitants et du Logement Décent et L’Alliance Internationale des Habitants Solidaires avec le Mouvement STOP POLLUTION GABES La lutte contre la pollution et l’application de l’article 45 de la Constitution doivent être une priorité en Tunisie et au coeur de la solidarité des habitants de la Méditerranée

APPEL: PREMIER FORUM DES HABITANTS DE LA MEDITERRANEE VERS LA CREATION DU RESEAU MEDITERRANEEN DES HABITANTS

Sabine Réthoré, Dessins. Cartographie contemporaine (http://www.sabine-rethore.net) Venez toutes et tous du 21 au 23 juin 2019, à Marseille, France! Nous sommes plus de 500 millions à habiter les 22 pays riverains de notre mer, la Méditerranée. Cet espace commun que nous devons partager, il pourrait y faire bon vivre en paix, on pourrait y circuler librement dans le respect de l'environnement et des droits humains de toutes et tous.

Appel des associations et collectifs à des Etats généraux de Marseille: Vivante, Populaire et Accueillante

Un appel pour des Etats Généraux de Marseille a été diffusé lors de la commémoration des effondrements des deux immeuble en rue d’Aubagne , où huit personnes sont mortes au mois de novembre 2018.

Resisting Participation, Renegotiating Slum Upgrading Through Resistance

Abstract Slum upgrading is a policy that has been championed all throughout the global south with little hinderance. Much of the “success” behind slum upgrading is that it has been carried out in participatory manners. Contrary to what many institutions believe, academia has shown how participatory politics often serves to close debate and reduce accountability surrounding the implementation of large scale infrastructure projects. In the case of Nairobi, many of these participatory bodies are coopted by the local “elites”.

Rabat, Migrants et Droit au Logement dans la Journée Internationale des Migrants

Dans le cadre de la Journée Internationale des Migrants le Réseau Marocain Pour le Logement Décent, membre actif de l’Alliance Internationale des Habitants (AIH) et membre fondateur de la Coalition Marocaine de la Justice Climatique, organise « Migrants et droit au logement», le samedi  22 décembre 2018 au siège de l’Association des affaires sociales des femmes et hommes des enseignants à Rabat.

Le Programme des Habitant-e-s à Africités 2018

Organisé par CGLU-A, se tiendra du 20 au 24 novembre 2018 à Marrakesh, Maroc, Africités VIII, le rassemblement continental le plus important pour les gouvernements locaux du continent. L'AIH participera pour renforcer la voix des Habitants dans ce dialogue, en organisant le 23/11 la Rencontre Vers la Construction d'un Réseau Méditerranéen des Habitants, pour donner des réponses à la demande de liberté de résider et de circuler des riverains de cette mer commune.

Vers la construction d'un Réseau Méditerranéen des Habitants

La rencontre, organisée par l'AIH le 23/11/18 à Africités, vise à la mise en place d'un réseau international d'organisations d'habitants à travers les pays riverains de la mer Méditerranée, de résidents et de migrants, en partenariat avec les autorités locales qui partagent l'approche des droits humains dans la mise en place de politiques du logement, d'urbanisme et de gouvernance démocratique.

Expulsions et citoyenneté à Casablanca

Pendant la dernière semaine de septembre, une vague d’expulsions s’est abattue sur le quartier industriel d’Ain Sbaa, à la périphérie nord de Casablanca, au Maroc. Un important dispositif policier a délogé plus de 1 300 maisons auto-construites dans le quartier de Douar Wasti , installé dans la zone depuis les années trente. Presque 5 000 habitants ont dû négocier pendant six mois, mais ils se sont quand même fait  jeter à la rue en masse, à coups de snipers depuis les bâtiments en hauteur, et avec la promesse d’accéder, un jour, à des parcelles de terre à 30 km de là, dans la zone rurale de Hay Hajjaj .

Expulsions à Cablanca: solidarités et propositions du RMLD

Le Réseau Marocain pour le Logement Décent de Casablanca/Settat dénonce les violations des droits humains réconnus par le Maroc dans les expulsions des habitants de Casablanca dans le cadre du programme “villes sans bidonvilles”. Un drame déjà subi par des centaines de milliers d'habitants d'autres villes et pays riverains de la Méditerranée. Solidarité et propositions de solutions partagées par l'Alliance Internationale des Habitants.

Douar Wasti, Casablanca: démolitions et expulsions massives

Vista dall'alto delle macerie del quartiere Douar Wasti, demolito in un fine settimana dal governo marocchino Vendredi 21 septembre, 2018, un contingent de quelque 2000 policiers, militaires et autres forces de l’ordre ont fait irruption dans le quartier de Douar Wasti de Casablanca, au cœur de la zone industrielle littorale d’Ain Sbaa. En l’espace de quelques heures, tout le quartier a été évacué. Plus de 1300 habitations ont été démolies par les bulldozers, et les habitants, presque dix mille avec un très grand nombre d’enfants, ont été contraints de récupérer leurs affaires en très peu de temps et de les entasser sur l’asphalt.