Home » Tribunal International des Expulsions » Sessions » ITE 2019 Session sur le changement climatique

Mostra/Nascondi il menu

ITE 2019 Session sur le changement climatique

Cumbre Social por la Acción Climática: Resumen de 10 días de aprendizaje en un gran evento por el clima

En el Centro Cultural Tío Lalo Parra de Cerrillos se albergó la Cumbre Social por la Acción Climática. Durante 10 días,  y en paralelo a la COP 25 que tuvo lugar en Madrid, diversas organizaciones de la sociedad civil se reunieron para generar múltiples actividades en torno a la crisis climática Y es que, a pesar de que la COP fue trasladada a Europa, la Cumbre Social por la Acción Climática nunca estuvo en duda.

Communiqué final du Sommet Social sur le Climat - Le monde s’est réveillé face à l’urgence climatique - Nous sommes beaucoup plus fort·e·s que jamais.

Le Sommet social pour le climat (SSC) a constitué un espace fondamental de réponse sociale à la COP25. Nous avons pris le relai, sans vraiment l’avoir souhaité, et avons monté en un temps record ce sommet social pour le climat. Nous nous sommes engagé·e·s à servir de haut-parleur aux revendications des communautés du sud global et, en particulier, aux mouvements sociaux latino-américains et chiliens, dont la voix était destinée à être réduite au silence.

Le Tribunal International des Expulsions dénonce les violations du droit au logement et à la terre et demande des politiques climatiques fondées sur le respect des droits humains à partir du moratoire des expulsions

La Session sur le Changement Climatique du Tribunal International des Expulsions, 9ème à partir de sa création en 2011 par l'Alliance Internationale des Habitants dans le cadre de la Campagne Zéro Expulsions, a analysé les violations des droits humains propres au droit au logement et à la terre de 8 cas, de tous les continents, représentants 280 millions de personnes à travers le monde sous menace d’expulsions à cause du changement climatique.

Tribunal International des Expulsions sur le Changement Climatique – deux Sessions en une : Santiago de Chile et Madrid

La décision de déplacer la COP 25 de Santiago de Chile vers  Madrid après le retrait du gouvernement chilien devant la mobilisation sociale massive malgré l'intervention militaire, a été non seulement une raison déterminante pour l'AIH,  pour maintenir la Session du TIE à Santiago de Chile avec l’aide et l’engagement du  Comité prganisateur du TIE au Chili (FIMA, SCAC, Techo Chile, Techo International, UKAMAU, ATTAS-FRACTAL, Mesa Social por la Vivienda Digna y la Ciudad Justa), mais plus encore,  pour organiser une deuxième session à Madrid, avec l’aide et l’engagement de  la Plataforma Afectados por la Hipoteca avec celle de Ecologistas en Acción.

280 millions de déplacés: un Tribunal parallèle à la COP 25 va donner voix aux victimes. Envoyez vos cas jusqu'au 13/10/2019 !

Le réchauffement climatique, question “brûlante” de notre époque, se traduisant au quotidien par la fréquence de ses impacts inégaux de par le monde sur les personnes et les régions vulnérables, aura des conséquences significatives sur l'extrême pauvreté d'ici 2030.

Ils augmentent la température de la planète et vous expulsent aussi! Ne vous taisez pas: communiquez votre cas d'expulsion! AVANT LE 13/10/2019 !

Le Tribunal International des Expulsions lance un Appel international à l'identification de cas concrets d'expulsions et déplacements de logements et de terrains pour sa session sur le changement climatique qui se tiendra dans le cadre du Forum parallèle à la COP 25 (Santiago du Chili, 2-10 décembre 2019).