Home » Tribunal International des Évictions » Sessions » 6ème Session 2017

Mostra/Nascondi il menu

6ème Session 2017

Tribunal International des Expulsions - Session sur le tourisme - 28-30 septembre 2017

27-30 septembre 2017 Venise, Italie Salle S. Leonardo, Cannaregio 1584

Qu'est-ce que le Tribunal International des expulsions ?

Le Tribunal International des Expulsions (TIE) est un tribunal populaire d'opinion créé en 2011 par l'Alliance internationale des Habitants et des organisations civiles pour les Journées Mondiales Zéro Expulsions afin de pointer du doigt les expulsions forcées autour du monde. Le Tribunal repose sur l'expertise et sur la nomination d'un Jury compétent et reconnu, ainsi que sur le Pacte International relatif aux Droits Economiques, Sociaux et Culturels et d'autres outils des lois internationales. Son objectif est d'aboutir à un verdict sur des cas réels d'expulsions forcées qui constituent des violations des droits humains.

Da chi e come sono costruite l'indipendenza e l'autorità della sesta Sessione del Tribunale Internazionale degli Sfratti (ITE)

La Sessione avrà luogo grazie a coloro che condividono il capitale sociale, alla partecipazione volontaria degli attivisti delle organizzazioni e alla collaborazione di altri volontari, come gli interpreti.Organizzato per la prima volta nel 2011, il Tribunale Internazionale degli Sfratti è un tribunale d'opinione basato sul Patto internazionale sui diritti economici, sociali e culturali e altri strumenti giuridici internazionali relativi all'applicazione del diritto alla casa e alla terra.

Comunicato stampa: Tribunale Internazionale degli Sfratti si conclude con la lettura delle Raccomandazioni e un dibattito esplosivo

Si conclude sabato 30/09/17 la 6a Sessione del Tribunale Internazionale degli Sfratti con la lettura del verdetto e delle Raccomandazioni e un dibattito che pone sotto accusa l'eccesso di turismo che sta uccidendo i territori e i loro abitanti.

International Tribunal in Venice - Strengthening the Voices of People Evicted by Tourism

Press release While the UN World Tourism Organization (UNWTO) celebrates today, 27th September, as World Tourism Day, local communities in many parts of the world see no reason to celebrate. On the contrary: From India and Sri Lanka, from Kenya, Argentina and Italy, people affected or threatened by evictions related to tourism are gathering in Venice for their cases to be heard by an International Tribunal on Evictions (ITE), launched by the International Alliance of Inhabitants (IAI).

Medha Patkar, una vita contro i ladri d'acqua della Narmada Valley, Al Tribunale Internazionale degli Sfratti, Venezia, Sala S. Leonardo, 29/09/17 ore 18.30

COMUNICATO STAMPAA conclusione della prima giornata del Tribunale Internazionale degli Sfratti, organizzato dall'International Alliance of Inhabitants assieme alle organizzazioni locali per il diritto ad abitare,  si svolgerà un evento speciale a sostegno della Campagna Sfratti Zero per Narmada Valley con la partecipazione di Medha Patkar, la più famosa attivista indiana in lotta da oltre 32 anni contro la costruzione di una diga che sommergerà le terre e la vita di 200.000 persone.

Pourquoi une Session du TIE sur le Tourisme ? Le nombre de violations en augmentation dû au tourisme de masse

Malgré les problèmes liés aux crises mondiales (guerres et terrorisme), le nombre de touristes voyageurs a atteint 1,235 milliard de personnes en 2016, ce qui augmente la pression, notamment en Amérique du Sud, en Afrique et en Asie, sans diminuer son emprise sur l'Europe et l'Amérique du Nord. Cependant, le développement du tourisme sous toutes ses formes est une cause grandissante des expulsions forcées car, sous le prétexte de populariser les échanges et de profiter du monde, le tourisme transforme les villes et les territoires en marchandises et leurs habitants en options.

Deux bonnes raisons de choisir Venise

Il y a au moins deux bonnes raisons de choisir Venise comme lieu pour la Session du TIE sur le tourisme.Tout d'abord, Venise est un des exemples les plus tristes de cette pression : cette ville unique, soumise à des politiques mettant en priorité le développement du tourisme, a subi des déplacements massifs – en effet, des expulsions avec des méthodes économiques – qui a vu sa population réduite à moins de 54 000 personnes en 2017 comparé à 175 000 en 1953. Pendant ce temps, Venise subit la pression de l'augmentation du tourisme : 9 millions de touristes qui séjournent et 24 millions de visiteurs de passage l'année dernière.

En septembre à Venise ! Capitale mondiale des résistants aux expulsions causées par le tourisme

Ne restez pas silencieux : habitants du monde entier dénoncez votre cas d'expulsion causé par le tourisme ! Cet appel à l'unisson a été diffusé lors de la Conférence de presse de lancement de la sixième Session du Tribunal International des Expulsions (TIE), qui se tiendra à Venise à l'ouverture des Journées Mondiales Zéro Expulsions et dans le cadre de l'Année Internationale du Tourisme Durable pour le Développement .