Home » Campagne Zéro Expulsion » Tribunal International des Évictions 2017

Mostra/Nascondi il menu

Campagne Zéro Expulsion

Tribunal International des Évictions 2017

Appel international à des cas d’expulsion causées par le tourisme: Nouvelle Date Limite 31/07/2017!

Ne restez pas silencieux : partagez votre cas d'expulsion ! Nouvelle date limite: 31/07/2017! Tribunal international des expulsionsSession sur le tourisme (Venise, 28 au 30 Septembre 2017)Remplissez le formulaire en ligne pour les cas d'expulsions

Qu'est-ce que le Tribunal International des expulsions ?

Le Tribunal International des Expulsions (TIE) est un tribunal populaire d'opinion créé en 2011 par l'Alliance internationale des Habitants et des organisations civiles pour les Journées Mondiales Zéro Expulsions afin de pointer du doigt les expulsions forcées autour du monde. Le Tribunal repose sur l'expertise et sur la nomination d'un Jury compétent et reconnu, ainsi que sur le Pacte International relatif aux Droits Economiques, Sociaux et Culturels et d'autres outils des lois internationales. Son objectif est d'aboutir à un verdict sur des cas réels d'expulsions forcées qui constituent des violations des droits humains.

Pourquoi une Session du TIE sur le Tourisme ? Le nombre de violations en augmentation dû au tourisme de masse

Malgré les problèmes liés aux crises mondiales (guerres et terrorisme), le nombre de touristes voyageurs a atteint 1,235 milliard de personnes en 2016, ce qui augmente la pression, notamment en Amérique du Sud, en Afrique et en Asie, sans diminuer son emprise sur l'Europe et l'Amérique du Nord. Cependant, le développement du tourisme sous toutes ses formes est une cause grandissante des expulsions forcées car, sous le prétexte de populariser les échanges et de profiter du monde, le tourisme transforme les villes et les territoires en marchandises et leurs habitants en options.

Deux bonnes raisons de choisir Venise

Il y a au moins deux bonnes raisons de choisir Venise comme lieu pour la Session du TIE sur le tourisme.Tout d'abord, Venise est un des exemples les plus tristes de cette pression : cette ville unique, soumise à des politiques mettant en priorité le développement du tourisme, a subi des déplacements massifs – en effet, des expulsions avec des méthodes économiques – qui a vu sa population réduite à moins de 54 000 personnes en 2017 comparé à 175 000 en 1953. Pendant ce temps, Venise subit la pression de l'augmentation du tourisme : 9 millions de touristes qui séjournent et 24 millions de visiteurs de passage l'année dernière.

Signez la Déclaration de Berlin pour« Transformer leTourisme »!

Transformer notre monde est impossible sans transformer le tourisme. Nous voulons non seulement encourager davantage la réflexion et le débat, mais demander des initiatives concrètes. Jusqu'à présent, plus de 200 personnes et 35 organisations ont approuvé la Déclaration. Participez et signez vous aussi: en tant qu'individu, vous pouvez cliquer ici , en tant qu'organisation, vous pouvez écrire un mail à tourism-watch@brot-fuer-die-welt.de .Pour plus d'informations, visitez www.transforming-tourism.org

En septembre à Venise ! Capitale mondiale des résistants aux expulsions causées par le tourisme

Ne restez pas silencieux : habitants du monde entier dénoncez votre cas d'expulsion causé par le tourisme ! Cet appel à l'unisson a été diffusé lors de la Conférence de presse de lancement de la sixième Session du Tribunal International des Expulsions (TIE), qui se tiendra à Venise à l'ouverture des Journées Mondiales Zéro Expulsions et dans le cadre de l'Année Internationale du Tourisme Durable pour le Développement .